The Afghan Whigs, Jerry Cantrell, Hiss Golden Messenger, Michael Monroe, Israel Nash, The Toy Dolls ou encore Soziedad Alkoholika sont parmi la longue liste des nouvelles confirmations.

Entrées à la journée en vente à partir du lundi 14 mars à 9h00.

Nous vous dévoilons aussi l’affiche jour après jour. Le jeudi, journée extra à l’occasion de l’anniversaire du festival, accueillera The OffSpring, Fu Manchu et Morgan entre autres.

L’Azkena Rock Festival revient en force pour fêter ses 20 ans d’histoire et lève le rideau sur les grands noms du rock’n roll pour le meilleur public du monde. Aujourd’hui, nous dévoilons la liste des noms qui manquaient pour compléter l’affiche de cette édition tant attendue après deux ans de pandémie. Rendez-vous pris pour les 16, 17 et 18 juin à Mendizabala (Vitoria-Gasteiz) pour trois jours de spectacles et de live qui s’annoncent inoubliables. À la longue liste des grands noms déjà annoncés, dont Patti Smith, The Offspring, Emmylou Harris, Social Distortion ou encore Suzi Quatro, viennent aujourd’hui s’ajouter The Afghan Whigs, qui présentera lors de l’une de ses rares apparitions en Espagne son nouveau disque. Le guitariste de Blind Melon Christopher Thorn sera de la partie, et il s’agit d’une confirmation très spéciale pour le festival car la dernière fois que Gregg Dulli était venu à Mendizabala, il était accompagné par un de ses grands amis, feu Mark Lanegan, dont la disparition signifie une grande perte pour le rock de ces derniers temps.

Jerry Cantrell, leader et fondateur du groupe Alice in Chains, sera là pour l’anniversaire de l’ARF et offrira un spectacle très spécial puisque ce sera la première fois qu’il jouera en solo et en direct en Espagne, à l’occasion de la présentation de son premier disque en 20 ans. Hiss Golden Messenger, l’une des grandes références de la musique américaine indépendante, sera également de la partie et donnera son premier concert en Espagne depuis sa première et dernière visite en date, en 2015, pour présenter son nouveau travail. Michael Monroe, le légendaire chanteur de Hanoi Rocks, groupe qui avait triomphé à l’ARF 2008, reviendra à Mendizabala pour nous régaler avec son nouveau disque et son mythique grand écart. Un autre artiste éminemment apprécié en terres basques, Israel Nash, revient avec un nouveau disque après une longue période d’absence sur le territoire. The Toy Dolls arrivent à Gasteiz investis de la mission de reproduire leur mythique concert de 2009, qui avait révolutionné Mendizabala juste au moment d’aller se coucher après un week-end tout simplement épuisant.

Le nom de Riley Walker ne pouvait manquer sur cette irrésistible liste d’artistes ; auteur-compositeur-interprète parmi les plus originaux du moment, il se distingue par des mélodies vocales originales et un son qui évolue entre le rock, le blues et la psychédélie. Survivants de la vague de métal alternatif des années 1990, les Life of Agony sont un groupe en pleine forme, avec à sa tête Mina Caputo, l’une des rares artistes trans du métal. Les rois du psychobilly européen Mad Sin seront présents à Mendizabala pour faire honneur à leur réputation.

Si l’Azkena Rock Festival s’est toujours distingué, c’est notamment grâce à sa capacité d’intercaler sur une même affiche des noms mythiques qui ont écrit l’histoire du rock et de nouveaux arrivants sur la scène internationale, promis à un avenir glorieux. Cette année, Adia Victoria, compositrice et interprète qui occupe une place de choix aux États-Unis, ne pouvait manquer à l’appel, d’autant plus qu’elle est parrainée par Jason Isbell ou T-Bone Burnett ; il y aura aussi la jeune promesse Morgan Wade, l’une des voix les plus intéressantes du nouveau country qui soutient largement la comparaison avec Dolly Parton ; ou encore Dirty Honey, surnommés successeurs des Gun N’Roses et que parraine Slash en personne.

Vingt ans de rock’n roll que nous ne pouvions que célébrer aux côtés des grands noms du genre sur notre territoire, comme Soziedad Alkoholika, un des groupes les plus importants de l’histoire de la province basque d’Álava ; les incontournables Morgan et leur « The river and the soul », disque élu comme l’un des meilleurs de l’année passée par la presse spécialisée ; Ilegales, groupe mythique et sauvage qui fête ses 40 ans de carrière et ne pouvait manquer à ce rendez-vous ; ou encore Delirium Tremens, formation culte au Pays Basque à la courte mais intense carrière et qui revient 30 ans après prête à démontrer qu’elle est encore bel et bien là.

Ils étaient prévus il y a deux ans et nous ne voulions pas les manquer. Eux aussi avaient très envie de venir… Nous avons récupéré les confirmations de Dewolff et Robyn Hitchcock & Los Del Huevos Band, deux des plus grands noms de notre affiche annulée en 2020.

Le Pays Basque peut se targuer de posséder une scène locale de haut niveau qui compte parmi ses principaux noms Vulk, qui viennent de publier « Vulk ez da », un disque qui représente une nouvelle évolution dans leur météorique carrière ; Joseba Irazoki eta lagunak, projet personnel de l’un des meilleurs musiciens basques, guitariste de Nacho Vegas, membre fondamental des mythiques Atom Rhumba, Joseba Irazoki vient à l’ARF en son propre nom et accompagné sur scène d’une sélection de musiciens de premier ordre; et enfin, Nukore, groupe de métal et hardcore originaire de Vitoria, se joindra à cette liste.

Malheureusement les fluctuations de la situation sanitaire nous priveront finalement de la présence à cette nouvelle édition du festival de L7, Reverend Horton Heat, The Marcus King Band et Shooter Jennings.

Pas de tristesse toutefois, ce sentiment n’a pas lieu d’être au Trashville, la scène la plus sauvage de l’Azkena Rock Festival qui revient forte d’une panoplie de propositions résolument sélectes parmi le panorama du rock’n roll. En tête d’affiche, rien moins que Messer Chups, le groupe d’horreur surf le plus important du XXIème siècle, prélude de tout ce qui peut arriver au Trashville ; Klingonz, formation britannique chevronnée de psychobilly et valeur sûre ; La Perra Blanco, l’artiste de La Línea de la Concepción, un petit bijou sur la scène du Trashville ; Oh! Gunquit, bande inclassable qui ne peut se définir que comme véritable tremblement de terre ; Tiburona, qui se disent elles-mêmes « les sirènes du Manzanares », uniques en leur genre ; Lovesick Duo, qui recrée sur scène l’atmosphère des clubs américains des années 1940-1950 ; Suicide Generation, vitesse, force et concerts chaotiques… Aucun doute, une de ces découvertes que seul l’Azkena peut offrir et dont on parlera beaucoup à l’avenir ; et le trio d’Alava Negra Cucaracha Terrorfolk qui déploie une ambiance d’apocalypse alliant le folk américain et l’horrorpunk le plus dirty et le plus saccadé.

Nous aimerions remercier une fois de plus notre public fidèle, qui regroupera ceux qui ont conservé leur billet acheté en 2020 et ceux qui viendront les rejoindre, voyant que le moment de vivre ce festival à fond est enfin arrivé. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Nous sommes impatients de vivre un nouvel Azkena Rock Festival dans toute son intensité, avec ce troisième jour extra car il y a tellement de choses à célébrer avec toute la communauté festivalière ARF pour ces 20 ans de rock’n roll en live. Quelles retrouvailles avec le meilleur public du monde nous attendent à notre cher Mendizabala !

Les entrées pour le camping, situé tout près de l’enceinte, sont à 15 € pour 4 jours de séjour. Les abonnements de 3 jours restent à 145 € et l’abonnement plus camping est à 160 € hors frais. Les entrées à la journée seront mises à la vente lundi mais nous dévoilons dès aujourd’hui l’affiche jour après jour. La distribution des artistes est la suivante :

AZKENA ROCK FESTIVAL Mendizabala, Vitoria-Gasteiz 16, 17 et 18 juin 2022

Jeudi 16 juin

THE OFFSPRING – FU MANCHU 30th anniversary – MORGAN – THE TOY DOLLS – HISS GOLDEN MESSENGER – MORGAN WADE – DIRTY HONEY

Vendredi 17 juin

THE AFGHAN WHIGS – SOCIAL DISTORTION – SOZIEDAD ALKOHOLIKA – DIVE-BY TRUCKERS
– JERRY CANTRELL – LIFE OF AGONY – ILEGALES – DELIRIUM TREMENS – ADIA VICTORIA – MAD SIN – CHUCK PROPHET AND THE MISSION EXPRESS – THE FAITHLESS – NUKORE

Trashville: KILINGONZ – LA PERRA BLANCO – LOVESICK DUO – TIBURONA

Samedi 18 juin

PATTY SMITH AND BAND – EMMYLOU HARRIS – SUZI QUATRO – MICHAEL MONROE – BLACK MOUNTAIN – RYLEY WALKER – ISRAEL NASH – DANIEL ROMANO’S OUTFIT – ROBYN HITCHCOCK Y LOS DEL HUEVOS BAND – DEWOLFF – VULK – JOSEBA IRAZOKI ETA LAGUNAK – WICKED WIZZARD

Trashville: MESSER CHUPS – OH! GUNQUIT – SUICIDE GENERATION – NEGRA CUCARACHA TERRORFOLK

Abonnement: 145€
Abonnement + camping: 160€
Camping 4 nuits: 15€

Entrées à la journée : à la vente dès lundi 14 à 9h00 – jeudi : 45 € et vendredi et samedi : 65 €. Paiement fractionné possible